1/ Quels sont les avantages à recourir à l’apprentissage pour un employeur ? L’apprentissage vous permet ?   

  • de renforcer vos équipes et de conforter votre compétitivité ;
  • d’assurer l’avenir de votre structure. En effet, l’apprentissage permet un renouvellement de vos effectifs ;
  • de recruter des collaborateurs formés par vos soins et rapidement opérationnels. L’apprenti apprend non seulement un métier et des techniques au côté de vos salariés, mais découvre aussi toute la culture de votre structure et ses habitudes de travail ;
  • de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes.

2/ Les avantages financiers

  • Formation gratuite pour les entreprises et les associations.
  • Exonération de charges sociales (cotisations patronales et salariales).

3/ L’exonération de cotisations sociales concerne

  • les entreprises artisanales (inscrites au répertoire des métiers) ou les entreprises employant dix salariés au plus (apprentis non compris) pour l’ensemble des cotisations sociales (patronales et salariales), sauf le cas échéant, la cotisation supplémentaire d’accident du travail et de retraite complémentaire ;
  • les entreprises de plus de dix salariés (apprentis non compris) pour le paiement des cotisations patronales de Sécurité Sociale.

Remarque : l’exonération prend fin dès que l’apprenti a obtenu son diplôme.

4/ Quel coût et quels aides pour une association ou une entreprise ?

Simulateur taxe apprentissage

5/ Deux types de soutien existent :                      

  • une aide nationale de 915€ au recrutement d’apprentis qui n’ont pas leur Baccalauréat, dont le versement est confié aux Régions.
  • une prime régionale de 2135 € en faveur des employeurs accueillant des apprentis vous sera versée à la fin du contrat.

6/ Aides de l’Etat                                                         

  • Prime à l’apprentissage de 2000 € par apprenti (de moins de 21 ans) ou de 4000€ par apprenti (de plus de 21 ans) pour la 1ère année de contrat, pour l’embauche d’un 1er apprenti ou d’un apprenti supplémentaire. Cette aide est accordée par la DJSCS dans le cadre du CNDS uniquement aux associations sportives.
  • Exonération totale des cotisations patronales (d’accidents du travail et maladie professionnelle) et salariales pour les moins de 11 salariés. Exonération partielle pour les plus de 11 salariés.

Crédit d’impôt de 1 600 € à 2 200 € par an et par apprenti. Absence de prise en compte des apprentis dans le calcul des effectifs. Exonération possible de la Taxe d’apprentissage pour les entreprises.

7/ Aides de la Région Réunion

Une aide de 2135€ est accordée à la fin du contrat d’apprentissage

8/ Quelles sont les étapes pour l’employeur ?

  • Identifier son « apprenti potentiel » et le maître d’apprentissage.
  • Contacter le CFA de la Réunion ou le Creps de Saint-Denis qui effectue la formation partenaire pour valider le projet. Retrouvez le Cerfa n° 10103*6 pré rempli dans l’onglet diplômes correspondant à la formation souhaitée.
  • L’attestation d’expérience professionnelle du maître d’apprentissage, le certificat médical et la promesse d’embauche de l’employeur ainsi que les pièces précédentes sont à transmettre au CFA de la Réunion avant l’embauche de l’apprenti.
  • Le compléter et l’envoyer en 3 exemplaires au CFA ; le CFA effectuera la transmission à la CCI pour enregistrement.
  • > la notice pour le contrat d’apprentissage;
  • Faire une Déclaration préalable à l’Embauche (DPAE) auprès de l’URSSAF 8 jours avant l’embauche de l’apprenti. Cette DPAE peut être effectuée par internet;
  • Faire passer une visite médicale d’aptitude auprès de la Médecine du Travail à l’apprenti dès son embauche.
  • Contactez le CFA concernant les démarches administratives afin dl’obtenir les aides de l’État sous certaines conditions et de la Région.
  • Remplir les obligations sociales habituelles jusque la fin du contrat (fiche de paie, déclarations sociales, documents de fin de contrat, etc.).